L’octroi permettra d’étudier les propriétés biophysiques des cellules à l’aide de la miscroscopie holographique de phase.